Quand une star de la soul chantait sur le toit de la Maison de la Radio

Mardi 31 mars 2015
Email
Quand une star de la soul chantait sur le toit de la Maison de la Radio | Maison de la Radio
C’était en 1964, moins d’un an après l’inauguration de la Maison de la Radio. La chanteuse Dionne Warwick, toute jeune interprète du tube Walk on by, interprète sa chanson… sur les toits de la maison ronde, pour la télévision française. Retour sur cette étonnante prestation.

Quelques chaises, des danseurs apprêtés, et en fond, la Tour Eiffel : c’est le décor du clip de la chanson Walk on By, de Dionne Warwick, chanteuse américaine de pop et de soul. Dès les premières secondes de la séquence, les yeux les plus affûtés peuvent le constater : la séquence est tournée sur les toits de la Maison de la Radio.

 

Ce clip, que l’on peut facilement trouver sur des sites de partage de vidéos, date d’octobre 1964. A l’époque, la télé est en noir et blanc, le quartier de Beaugrenelle n’est pas encore peuplé par les hautes tours (mais on y voit déjà la grande cheminée d’évacuation), et surtout, la Maison de la Radio vient d’ouvrir.
 
Une émission télé dans des décors naturels
 
La séquence n’est pas à proprement parler un clip vidéo, mais une séquence enregistrée pour une émission de télévision, Ni figue ni raisin – et diffusée le 12 octobre 1964. Produite par la chanteuse Michèle Arnaud, le show avait pour concept de faire chanter les artistes en vogue en plein air, dans des décors naturels.
 
Générique de l'émission Ni figue ni raisin


 

Voilà comment Dionne Warwick s’est retrouvée haut perchée sur la maison de la Radio. Comme elle, pour les besoins de cette émission, Joe Dassin, Salvatore Adamo ou Mireille Darc se sont retrouvés dans des parcs ou sur des voies ferrées, devant les caméras de réalisateurs de l’époque comme Jacques Rozier ou le célèbre Jean-Christophe Averty, qui deviendra l’un des réalisateurs les plus reconnus d’émissions de variétés. 
 
Pour l’anecdote, ce tournage a lieu sur le bâtiment « seine » de la Maison, c’est-à-dire juste au-dessus des studios actuels de France Inter.

————————————

Par Julien Baldacchino
@la_poele 

 

Email